Mères parfaites, levez-vous !

Coucou les grenouilles,

Aujourd’hui, samedi, nous sommes ! Oui, grenouille, je sais que tu es dégoûtée, parce que ton petit ingrat est debout depuis 6 heures du mat’ alors qu’il est toujours à ronchonner :  » Suis CHATigué moman  » toute la semaine …

Attends, ne pleures pas, je te ressers un café ! Ça va mieux ? Je t’en prie l’amie !

Ce que j’aime dans le week-end, c’est l’apéro de ne pas avoir à emmener mes enfants à l’école ! C’est la course aux chaussettes, la course contre la montre, la course aux chaussures et pour finir, on arrive tellement en retard que je les envoie s’excuser à ma place ! Mais le plus difficile, tous les jours de la semaine, c’est de croiser le regard empli de pitié de … la mère parfaite.

Tu l’as senti, grenouille, toi aussi, ce frisson te parcourir l’échine … C’est cet effet, que cette maman idéale fait sur nous toutes, nous les mères imparfaites, les mères courages, les mères qui déchirent et surtout les mères indignes qui s’assument ! Pas plus tard qu’hier, je regardais cette maman, et tu sais ce que j’ai vu, grenouille ? Une tutain de grosse publicité mensongère !

Je te dis comment j’ai réalisé ceci … Elle est là, tout sourire, toujours la première arrivée et la dernière partie … Oui parce que la mère parfaite, elle doit toujours aller voir la maîtresse (alors que toi, tu l’esquives grave !). Elle a toujours un petit sac rempli de pots de yaourt vides, lavés, triés par taille, couleurs et même qu’elle a gravé dessus  » je t’aime maman  » pour la fête des mères qui arrive ! Elle rit aux éclats avec la reine du cœur de ton enfant, elle lui frôle le bras. Que dis-tu grenouille ? Elle la drague ? Grenouille, c’est pour ta clairvoyance que je t’ai choisie … Tu as tout à fait raison ! La mère parfaite est une relou qui colle sa proie, la met dans ses filets, la harcèle et finit pas lui manger le cerveau après l’accouplement. Une mante religieuse, rien de plus, rien de moins !

La mère parfaite récupère les enfants des autres, juste comme ça, par altruisme, pour rendre service, quoi ! Elle accompagne à toutes les sorties scolaires et à ce moment là, elle fait partie de l’équipe enseignante. Elle est toujours aux réunions, elle connait les prénoms de TOUS les gamins de la classe et elle fait même un effet de cheveux quand une dizaine se jette sur elle en me pétant les oreilles : » SANDRIIIIIINEEEEEUUUUHHH ! »,  » Les enfants m’adorent, ils sont tellement géniaux !!! « 

Oui, mais voilà, tout ceci m’a interpellé ! Comment peut-on être aussi insupportable cool, sans arrêt, toute l’année, même quand il pleut ? J’ai mené mon enquête pour toi, grenouille !

Tout d’abord, en phase d’observation, j’ai remarqué les premières failles. La mère parfaite sourit comme Miss France à tous le monde, seulement voilà, quand vous ne la regardez pas, elle pince la bouche plus que les autres ! Curieux ! Bon passons ! Je l’ai suivi (bah quoi ? elle va à la poste et moi aussi, simple coïncidence, monsieur le juge !) et son cinéma se poursuit en dehors des murs de l’école, partout où elle passe, tu es certaine de ressortir agacée et en retard.

La prochaine étape étant l’action, il a fallu ruser ! Oui parce que, grenouille, comme tu le sais, je ne suis pas une mère parfaite … Je crie, je cours, j’arrive en retard au carnaval de l’école (true story ! ), je suis heureuse de laisser mes enfants pour quelques heures de calme et de sérénité (non, non, ils ne me manquent pas !) … Alors, copiner avec cette mère parfaite, relevait de la mission impossible de Tom Cruise. Je me suis approchée, petit à petit, j’ai souri, j’ai pris sur moi, je lui ai demandé des conseils sur son merveilleux gâteau, sur 5 étages, rempli de pâte à sucre, qu’elle avait amené pour l’anniversaire de son gosse parfait et je l’ai félicité pour le déguisement fait main du carnaval. Une fois la patte bien graissée, il s’est passé une chose étrange. Elle m’a proposé de venir chez elle, pour boire un thé fait maison ! Je suis une reporter sans frontière, les gars. J’ai prévenu mon assurance, je suis rentrée dans la parfaite maison, parfaitement rangée, de la parfaite famille et je me suis installée au comptoir de sa parfaite cuisine, pour y boire un thé au jasmin absolument … Tu vois ce que je veux dire !

Et c’est à ce moment précis que j’ai réalisé l’ampleur de l’arnaque ! Elle était terriblement seule. Elle s’est mise à me parler de tout, de son mari parfait qui n’était pas souvent à la maison, de son désir d’avoir d’autres enfants mais sa peur de ne pas y arriver … Oui parce que être parfaite, ça demande de l’énergie, grenouille. J’ai vu son regard, j’ai entendu sa détresse, j’ai compris son besoin de reconnaissance et je suis devenue son amie !

Alors maintenant, mesdames et messieurs, les jurés, c’est à vous que je m’adresse ! Ces femmes sont assez difficilement supportables, je vous l’accorde, mais ne jugez jamais un livre à sa couverture ! Peut être que cette mère qui nous agace tant, a besoin d’aide, d’une amie, d’un café dans la cuisine ! Pensez-y, mes grenouilles, la mère parfaite n’est pas forcément une connasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :